Témoignage d’Audrey Bourlon, Directrice Juridique

Audrey Bourlon est Directrice Juridique et membre du Comité de Direction au sein de Technique Solaire. Elle a rejoint le groupe en 2022. Elle témoigne aujourd’hui sur son parcours au sein du Groupe.

Décris-nous ton parcours pour devenir Directrice juridique chez Technique Solaire, et quelles expériences clés y ont contribué ?

J’ai une formation juridique que j’ai suivie en France et en Angleterre. J’ai ensuite accumulé 13 années d’expérience en tant qu’avocate puis au sein d’une institution financière publique, toujours dans le domaine des énergies renouvelables. Je pense que mes années en tant qu’avocate (parfois difficiles mais très formatrices) m’ont apporté une forme d’endurance et d’adaptabilité qui s’avèrent fort utiles aujourd’hui.

Qu’est-ce qui t’a spécifiquement attire dans le droit des énergies renouvelables, et plus particulièrement dans le solaire ?‌

Dès l’université j’ai choisi d’en faire mon sujet de prédilection car j’ai senti que le terrain de jeu serait (quasiment) infini tant la législation évolue souvent et rapidement dans ce domaine. Mon choix s’est aussi porté sur les énergies renouvelables afin de traiter au quotidien un sujet en lien avec mes convictions.

Qu’est-ce qui t’a motivé à rejoindre Technique Solaire et quels aspects de l’entreprise ou du secteur t’ont particulièrement attiré ? 

Lors de ma rencontre avec les dirigeants j’ai été enthousiasmée par les valeurs portées par l’entreprise, notamment l’ambition et l’excellence, ce qui est plutôt rare à mon sens pour un groupe de cette taille. J’ai aussi rapidement compris qu’en intégrant ce groupe mon action au quotidien pourrait avoir un vrai impact et c’est ce que je recherchais.

Peux-tu décrire une journée typique en tant que Directrice juridique ?

Chaque jour je traite (enfin j’essaye) ce qui était prévu et souvent ce qui était imprévu ! En tant que service support, on se doit de garder de la flexibilité et dégager du temps pour les urgences des autres services. En tant que manager, je veille aussi à rester disponible pour répondre aux sollicitations de mes équipes et leur permettre de continuer à avancer sur leurs dossiers.

Quels défis juridiques spécifiques rencontres-tu dans le secteur des énergies renouvelables ?  

Le fait que la législation change très souvent, pour ne pas dire constamment !

Quel aspect de ton travail te passionne le plus ? 

Construire et voir grandir mon équipe.

Comment parviens-tu à équilibrer les exigences de ton rôle de Directrice juridique avec tes intérêts et activités en dehors du travail ? 

Je me fixe des règles strictes pour sanctuariser du temps où le travail n’interfère pas et j’ai un mari exceptionnel 😊.

Quel conseil donnerais-tu aux professionnels aspirant à travailler dans le domaine juridique des énergies renouvelables ? 

Go go go !!! 

Le Groupe Technique Solaire franchit le cap des 200 collaborateurs !  Technique Solaire fête ses 15 ans !
Articles récents